En décembre dernier, j’ai eu la chance de faire partie du Jury de l’étape strasbourgeoise de l’Adecco Startup Tour 2015. Après avoir vécu cette journée aussi riche en découvertes que dynamique dans son déroulement, j’ai voulu en savoir plus sur cette première édition et l’ambition de la tournée 2016. J’ai donc proposé une interview à Sophie Ak-Gazeau, Digital Director au sein du Groupe Adecco. Je vous propose donc de faire le point sur cette édition 2016 qui a démarré à Marseille le 31 mars 2015 et qui se poursuivra le 25 mai prochain à Nantes avant un passage par Toulouse, Montpellier et Lille.

 

Comment est né l’Adecco Startups Tour ?

Adecco_Start-Up_Tour_-_Groupe_Adecco_France 2

Nous rencontrons des startup du monde de l’emploi chaque semaine. Ces RDV sont souvent riches en opportunités et pourtant insuffisants. Pour ma part, je rencontre surtout des entrepreneurs parisiens et je ne connais pas tous les projets en cours dans nos 15 filiales.
Pour accélérer le développement d’idées dans le domaine de l’emploi, il fallait accélérer ces rencontres. Nous avons décidé d’aller à la rencontre des entrepreneurs et de mobiliser nos équipes opérationnelles dans les bassins d’emploi.

 

Quel est sa philosophie, son ambition, son objectif ?

Comme beaucoup d’entreprises, la digitalisation touche à la fois notre offre, nos process, notre organisation. Pour nous digitaliser et accompagner nos clients dans leur digitalisation RH, nous devons aller plus vite, ce qui n’est pas toujours simple quand on fait travailler chaque semaine 130 000 personnes.
Il est devenu évident qu’en plus des idées et projets portés en interne, nous devons collaborer avec les startups du monde de l’Emploi.

L’ambition du start-up tour du Groupe Adecco est de soutenir les projets innovants en matière d’emploi afin de contribuer au déploiement de solutions nouvelles au service des entreprises et des candidats.
Pour les lauréats, c’est :
La possibilité de profiter d’un accompagnement du Groupe et de bénéficier de sa visibilité auprès de son réseau de partenaires et de clients.
Un accompagnement sur une durée de 6 mois minimum, en fonction des objectifs et besoins de chacune.

Pour y parvenir, nous disposons de notre poids, de notre connaissance du secteur, de nos compétences internes, de nos data et surtout d’ un réel engagement de notre top management et de nos équipes locales.

 

Concrètement, ça fonctionne comment ? Comment se fait le choix des startups ? Comment et par qui sont-elles évaluées ?

Le Startup Tour se veut avant tout local, et cherche à dénicher les pépites de chaque ville avec lesquelles Adecco pourra collaborer par la suite.
Nous sélectionnons 10 start up par ville étape. Elles sont en lien avec notre secteur et nos projets.
Sur une journée, ces 10 start up peuvent pitcher et surtout échanger dans des tables rondes avec des experts et des managers locaux du groupe Adecco. Ces derniers constituent un Comité d’engagement qui désigne à la fin de la journée une startup lauréate qui sera accompagnée.

_AdeccoStartupTour_-_Recherche_sur_Twitter

 

Quels sont les résultats de la première édition ?

L’édition 2015 était un véritable pilote. 42 projets ont été déposés, 30 startups rencontrées dans 3 villes – Lyon, Bordeaux et Strasbourg – et 25 collaborateurs ont participé aux comités d’engagement.
3 lauréats ont été retenus et accompagnés.
En interne, nos managers locaux ont pu constater toute l’énergie et la créativité qu’apporte une journée au contact des entrepreneurs du digital. Et nous avons d’ores et déjà de nombreux volontaires pour l’édition 2016.

 

Quelle(s) startup(s) vous a (ont) le plus bluffé ? Pourquoi ?

Oui, nous avons souvent été bluffés. Les structures allaient de l’idée pensée deux mois auparavant au concept étoffé depuis plusieurs années.Il faut bien faire la distinction entre les startups qui éveillent une fort bienveillance et qui nous embarquent dans leur projet pour des raisons personnelles et celles qui ont des projets que nous allons véritablement pouvoir faire grandir ensemble. Ce n’est pas toujours le plus simple !

 

Avec quelles startups le Groupe Adecco va-t-il collaborer ? Certains partenariats sont-ils déjà opérationnels ?

Adecco_Start-Up_Tour_-_Groupe_Adecco_France 3

Parmi les 30 startups rencontrées (10 par villes), 3 lauréats ont été retenus et accompagnés : Tilkee, JobMania, et Aquitaine Formation Peinture.
Le premier profite aujourd’hui du réseau de 1 500 commerciaux d’Adecco, afin de se développer dans l’Hexagone et bientôt à l’international. Une solution très pragmatique et immédiatement déployée sur le terrain.
Le second est spécialisé sur le recrutement des jeunes, ce qui est parfaitement en lien avec nos engagements pour l’emploi des jeunes et notre projet de Grande Ecole de l’Alternance.
Aquitaine Formation Peinture, quant à lui, prend le rôle d’opérateur de formation pour Adecco, auprès des peintres en bâtiment, et en offrant une formation, y compris en alternance. C’est une startup avec un fort ancrage local, ce que nous recherchons aussi.

 

Après une première édition test en 2015, l’Adecco Startup Tour débarque dans 6 nouvelles villes en 2016. Conservez-vous la même formule ou a-t-elle évolué ?

Les échanges collaboratifs de la 1ère édition ont bien fonctionné, nous avons donc conservé la formule initiée.

Adecco_Start-Up_Tour_-_Groupe_Adecco_France

 

Avec notre Challenge #rmsconf, le Challenge Pôle Emploi, le Lab RH, le nouvel incubateur lancé par RégionsJob et l’Adecco Startup Tour, les startups RH/Recrutement/Emploi ont vraiment le vent en poupe actuellement. Comment expliques-tu cet engouement ?

Ces rencontres créent sans conteste des liens humains et business. Sur l’Adecco Startup Tour, nous avons vu des startups s’organiser en covoiturage, nous avons mis en relation des startups avec des partenaires, des connaissances personnelles parfois. Nos propres équipes se sont parfois rencontrées – rappelons que nous sommes plus de 5 000 collaborateurs en France.
Bref, le digital crée du lien et cela n’a rien de virtuel.

 

Merci Sophie.

 

Vous avez créé une innovation dans le recrutement, le marketing employeur ou le campus management ? Contactez-nous pour que nous en parlions ici-même : contact@rmstouch.fr